L'aile unique delta

L'avion transformé en une unique aile volante? C'est le pari fou des chercheurs qui ont entièrement remanié les avions de lignes actuels. Etudions d'un peu plus près ce nouvel avion.

Cet avion en forme d'unique aile delta (car il est de la forme de la lettre grecque delta), présente de nombreuses caractéristiques à la fois écologiques et aérodynamiques. Voyons un peu lesquelles:

  • Sur cet avion en aile unique, la cellule et les ailes sont confondues. Il présente des formes incurvées, des courbes lisses et sa structure est en matériaux composites légers.

 

  • Sa forme en aile unique, agit également sur sa portance. En effet, c'est la surface entière de l'aile qui est considérée dans l'équation de portance. Elle augmente donc, et permet la suppression de certains dispositifs hypersustentateurs tels que les becs ou les volets.

 

  • Cet avion ne comporte pas de queue. La queue, sur des avions normaux, comprennent les empennages, c'est-à-dire la dérive et la gouverne de profondeur. Ces empennages verticaux et horizontaux permettent de réguler le tangage et le lacet. On peut donc se demander comment un avion sans ces dispositifs peut garder un équilibre aérodynamique. Ce sont en fait les bords d'attaques sculptés (partie de l'aile qui entre la première en contact avec l'air) qui permettent de garder cet équilibre.

 

  • Les moteurs sont incrustés dans l'aile et à l'arrière. Les entrées d'air se situent également au dessus de l'aile et non au dessous comme sur les avions normaux.

 

  • Les réacteurs sont des réacteurs à double-flux. C'est-à-dire qu'il y a une partie de l'air qui passe à l'extérieur du moteur, c'est le flux externe ou flux froid. Et une seconde partie, le flux interne ou chaud, qui passe par la chambre de compression puis de combustion et est éjecté par la tuyère de combustion sous forme de gaz polluants. Les réacteurs sont également dotés de tuyères à géométrie variable, en fonction des phases de vol.

 

  • Les trains d'atterrissage présentent un meilleur aérodynamisme, car ils sont carénés (carénage: sorte de coque rajouté sur les trains d'atterrissage).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

×