L'aile unique delta: les avantages et inconvénients aérodynamiques et écologiques

Cette nouvelle forme d'avion comporte de nombreux avantages mais également des inconvénients. Quels sont-ils?

  • Les avantages:

Un des grands avantages de cette nouvelle forme est la faible consommation de carburant. Plusieurs caractéristiques permettent cette diminution. Il y a d'abord la structure en composite léger, qui rend l'avion moins lourd et l'augmentation de la portance dûe à la grande surface des ailes. La vitesse de l'avion pourra donc être moins élevée au décollage et à l'atterrissage, ce qui ne nécessitera pas de déployer les volets hypersustentateurs. Le bruit sera donc nettement diminué. Quant à la vitesse de croisière, elle sera plus élevée tout en demandant une plus faible poussée et une plus faible consommation de carburant.

L'absence de queue et les formes liftées permettent de réduire une partie de la traînée parasitaire, ce qui offre à l'avion un meilleur aérodynamisme et encore une fois une plus faible consommation de carburant.

Les réacteurs à double-flux permettent un meilleur rendement également, ainsi qu'une forte diminution de bruit. En effet le principal problème pour les réacteurs est la différence de pression entre l'air ambiant et les gaz d'éjections à leurs sorties, qui entraînent un fort bruit. Sur un réacteur à double-flux, le flux externe, froid et plus lent, permet, à la sortie de la tuyère d'éjection, de faire baisser la pression du flux interne, chaud et très rapide. (voir schéma ci-dessous). Cette baisse de pression minimise le bruit. Comparé à un réacteur simple, la quantité d'air est supérieure, ce qui augmente donc le débit, et ainsi la poussée, d'où un meilleur rendement.

Schéma d'un réacteur à double-flux

Les tuyères à géométrie variable et les trains d'atterrissages carénés, permettent également de réduire le bruit lors du décollage et de l'atterrissage.

Les réacteurs incrustés dans l'aile, permettent de réfléchir le bruit vers le haut, c'est un effet d'écran. Les habitants des environs des aéroports sont donc moins dérangés lors de l'attérrissage et du décollage.

  • Les inconvénients:

Un tel avion ne mesure guère plus de 67,5 mètres d'envergure aux ailes, contre 68,5 mètres chez un Boeing 747-8. Mais sa forme différente présenterait un encombrement différent que les avions actuels, et une adaptation des aéroports seraient nécessaire. Cependant, le remaniement complet des infrastructures au sol représenterait un coût considérable, inévalué jusqu'à aujourd'hui.

     Comparaison entre l'aile unique et un Boeing 747-8

Un autre inconvénient concerne la place des voyageurs à bord de cette aile volante. En effet, les passagers assis au milieu ne bénificieraient pas de hublot, et pour pouvoir contenir autant de place que dans un Boeing 747, les places s'étaleraient jusqu'à l'arrière de l'aile, presque au niveau des réacteurs.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site