Qu'est-ce qu'un bruit?

Le bruit est un mélange de sons indésirables. Sa perception varie en fonction des personnes: un bruit pour une personne peut être perçu comme un simple son pour une autre.

Le bruit se caractérise par un niveau de pression acoustique appelé niveau sonore. Pour exprimer l’ensemble des niveaux sonores perçus par l’être humain, on utilise une échelle de décibels: elle permet de mesurer la force, soit l’intensité du bruit. Plus un bruit sera fort, plus le nombre de décibels qui lui sera associé sera élevé.

Tous les sons ne sont pas entendus par l’oreille humaine avec la même force, c’est pourquoi le niveau de décibels est pondéré pour tenir compte de l’intensité des différentes fréquences et de la réaction de l’oreille humaine, on obtient une échelle de valeur pondérée en A,soit dB(A). Le bruit est exprimé de façon logarithmique, pour que le doublement de l’énergie acoustique donne lieu à une augmentation de 3dB. Par exemple si on regroupe le bruit généré par deux avions au décollage on obtient une intensité sonore de 123dB (car 120dB+120dB=123dB). L’échelle des décibels s’étend de la plus petite intensité détectable par l’oreille humaine, c’est-à-dire 0dB,à l’intensité la plus forte que notre oreille peut supporter sans douleur c’est-à-dire 120dB. Le thermomètre des sons de l’environnement ci-dessous donne des exemples de l’intensité des bruits mesurée en dB(A) .

 

Constamment associée à l’intensité du bruit, la fréquence, exprimée en hertz(Hz), correspond au nombre de fois qu’une onde se produit pendant une seconde. La fréquence produit, en fait, la sensation de la hauteur des sons perçus par l’oreille humaine: un son de haute fréquence est dit « aigu », alors qu’un son de basse fréquence est dit « grave ». Dans notre environnement, la plupart des sons sont dits complexes, ils sont en effet formés de composantes sonores de plusieurs fréquences. Par exemple, la voix parlée est caractérisée par des sons de basse fréquence associés aux voyelles, et des sons de haute fréquence, plus aigus, associés aux consonnes.

Bien que la zone d’audition s’étend de 500Hz à 4000Hz, l’oreille humaine est capable de percevoir des sons dont la fréquence s’étend de 20Hz à20000Hz. Néanmoins, les sons de fréquence inférieure à 20Hz, connus sous le nom de «infrasons», et ceux dont la fréquence est supérieure à 20 000Hz , «ultrasons », ne sont pas perceptibles par l’oreille humaine.

          Champs de perception de sons

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×