Deux phénomènes distincts : l'effet de serre et la couche d'ozone

L'effet de serre est un phénomène thermique permettant le réchauffement de la surface terrestre et ainsi la présence de vie. En effet, lorsque le rayonnement solaire atteint  l'atmosphère, une partie est tout d'abord réfléchie vers l'espace, elle représente environ 28%. L'autre partie du rayonnement est absorbée par l'atmosphère d'une part, environ 21%, et par la Terre, d'autre part, environ 51%. Ce rayonnement emmagasiné apporte donc de la chaleur, ou énergie, à la Terre, qui est ensuite réémis sous forme de rayons infrarouges. Ces rayons infrarouges, appelés aussi « rayonnements du corps noir » sont captés par des gaz à effet de serre, et réchauffent l'atmosphère. Cette chaleur est dispersée dans toutes les directions, comme par exemple, la Terre.

 

Schéma de l'effet de serre

On peut considérer que l'énergie reçue et l'énergie émise par la Terre sont équivalentes. Si ce n'était pas le cas, cela provoquerait alors un changement de température.

Sans l'effet de serre, la température moyenne de la Terre, chuterait à -18°C, pour se stabiliser ensuite à -100°C.

 

La couche d'ozone ou ozonosphère, désigne la partie de la stratosphère qui contient une forte concentration d'ozone. On peut distinguer deux types d'ozone :

- Le «bon» ozone, situé dans la couche stratosphérique, qui protège des UV. Elle a pour rôle de préserver les organismes humains des rayons ultra-violets. Ces rayons ont à la fois le rôle de destructeur et créateur d'ozone. En effet, les UV cassent les molécules de dioxygène et d'ozone présents dans la stratosphère :

Ozone : O2 + rayonnement solaire → O2 + O

Dioxygène : O2 + rayonnement solaire → O + O

Pour une question de stabilité, les atomes d'oxygène doivent se recombiner et intéragissent donc avec une molécule d'oxygène (O2). De l'ozone est alors récréé. Etant donné la durée de vie plutôt courte d'une molécule d'ozone, la couche d'ozone n'est pas stable, mais dynamique.

- Le «mauvais» ozone, situé dans la couche basse de la troposphère. Cet ozone est respiré par les êtres humains et peut-être toxique selon sa concentration.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×